Suivez-nous sur...
Partage
Vous êtes ici
>
>
Qui sommes-nous ?

QUI SOMMES-NOUS ?

LA FÉDÉRATION

Créée en 1959, France Festivals, fédération française de festivals de musique et spectacle vivant regroupe aujourd’hui près de 80 festivals.

France Festivals entend porter la voix des festivals du spectacle vivant, auprès des pouvoirs publics et des partenaires institutionnels, faire connaître leurs difficultés et leur apporter des solutions durables.

En 2018, le réseau s’agrandit et se renforce avec l’entrée de manifestations représentant les disciplines du spectacle vivant de manière ouverte. Cet élargissement permet à France Festivals d’asseoir son rôle d’observation et de s’affirmer comme l’interlocuteur privilégié sur le « fait festivalier ».

NOS VALEURS

  • Promouvoir l’indépendance artistique, l’autonomie et la liberté de programmation
  • Mettre en valeur le territoire d’implantation et œuvrer en faveur d’un dialogue constructif avec les instances territoriales
  • Encourager les modes coopératifs de travail au sein des réseaux et avec les acteurs artistiques, culturels et sociaux du territoire d’implantation
  • Œuvrer en faveur du dialogue interculturel et de la mise en valeur des différentes esthétiques
  • S’adresser aux publics dans leur plus grande diversité
  • Soutenir le développement des carrières des artistes et des créateurs 
  • Respecter la législation en vigueur en matière de droit social, fiscal et administratif ainsi qu’en matière de sécurité des biens et des personnes

NOS ACTIONS

 

FEDERER

France Festivals constitue le réseau le plus important de festivals en France. Il rassemble 80 festivals, aux programmations riches et ambitieuses, dans les domaines de la musique et des arts de la scène, partageant des valeurs communes.

Ces manifestations se déroulent toute l’année et sur l’ensemble du territoire national.

Acteur et témoin de l’évolution des pratiques artistiques et des politiques culturelles depuis plus de cinq décennies, France Festivals accompagne ses adhérents dans la mise en œuvre des stratégies de développement et la valorisation de leurs activités.

 

AGIR

  • Représenter les festivals auprès des pouvoirs publics et des partenaires institutionnels au plan national et européen
  • Observer le fait festivalier par la conduite d’études approfondies et participation à des groupes de réflexion (réalisation d’études thématiques par des chercheurs indépendants, publications et édition, colloques et réunions professionnelles, laboratoires d’expérimentation en région, etc.).
  • Créer des espaces de dialogue entre les festivals, leur apporter un appui juridique et administratif et conduire des actions collectives intéressant leur développement (assistance individuelle, formations, mutualisation de projets, levée de fonds privés, subventions européennes, partage d’expérience...).
  • S’engager en faveur de la création contemporaine par le développement régulier de programmes visant à amplifier les collaborations et les partenariats au sein du réseau et à favoriser l’émergence artistique (Le Ffab nomad)
  • Innover avec la création d’un incubateur de festivals, en accompagnant la structuration et le développement de festivals émergents, en encourageant les initiatives numériques et solidaires (Fest’Up) et en participant à des rencontres interprofessionnelles (rencontres NewDeal)
  • Promouvoir les programmations des membres du réseau en France et à l’étranger, valoriser l’identité artistique des festivals et amplifier leur stratégie de communication et de prospection de nouveaux publics (participation à des salons professionnels et à des actions internationales …).

 

PARTAGER

Les membres du réseau se retrouvent autour de valeurs communes qui reposent sur l’échange, l’ouverture, l’entraide et la solidarité.

Chaque Festival membre s’engage à mettre en œuvre un projet indépendant plaçant la dimension artistique et culturelle au cœur de la programmation et s’appuyant sur les valeurs suivantes :

  • Une attention forte portée au territoire d’implantation et, plus généralement, aux politiques publiques de la culture. A ce titre, les subventions publiques participent de leur financement.
  • Une autonomie et une liberté de programmation mise en œuvre au service d’une ligne artistique cohérente
  • La mise en place d’un travail de médiation et d’éducation artistique en direction des publics les plus diversifiés, pierre angulaire de l’action
  • Un soutien au développement des carrières des artistes et des créateurs
  • Un dialogue constructif avec les instances territoriales afin de susciter une dynamique favorable à la question culturelle en général
  • Un encouragement des modes coopératifs de travail au sein du réseau mais également avec les autres acteurs du territoire d’implantation (scènes permanentes, établissements d’enseignements spécialisés, opérateurs divers de la culture ou d’autres champs)
  • Une prise en compte du dialogue interculturel (ouverture à la multiplicité des esthétiques, des disciplines artistiques et des pratiques culturelles)
  • Un engagement à respecter la législation en vigueur en matière de droit social, fiscal et administratif ainsi qu’en matière de sécurité des biens et des personnes conformément aux conditions requises à l’obtention de la Licence d’entrepreneur du spectacle dont ils sont détenteurs.

 

L’IMPACT DES FESTIVALS

Depuis les premières années de décentralisation culturelle, le nombre de festivals s’est considérablement accru complétant ainsi l’offre de spectacles proposée par les scènes permanentes.

Concentrés sur une période de temps court, ils offrent des modalités singulières de présentation des œuvres (lieux du patrimoine, plein-air, itinérance...), et favorisent le renouvellement des formes et des propositions artistiques.

Il n’est plus à démontrer l’impact considérable des festivals dans l’écosystème du spectacle vivant en termes :

  • d’irrigation culturelle territoriale, souvent facilitée par leur caractère itinérant ou par leur forte présence sur des territoires éloignés habituellement de l’offre culturelle
  • de fédération d’un public large, souvent différent de celui rencontré dans les salles, dans une dimension forte de partage
  • de soutien à la création et à la production de nouveaux projets, de détection et d’accompagnement des nouveaux talents, de prescripteurs pour la diffusion des programmes auprès des programmateurs français mais également étrangers
  • de volume d’emploi d’artistes et de techniciens intermittents,
  • d’« empreinte civique », facteur déterminant de valorisation des territoires  (le festival comme élément générateur de lien social, contributeur solide au renforcement de son image,  et agent actif de retombées économiques, …).

 

 

L’organisation

France Festivals est une Association Loi 1901 dont l’organe de décision est le Conseil d’Administration.


Paul FOURNIER | Président | Festival Les Traversées de Noirlac

Véronique IACIU | Présidente déléguée à la Communication et aux actions internationales | Festival du Périgord Noir

Jean-Michel MATHÉ | Président délégué à l’Organisation interne et service aux membres | Festival de musique de Besançon Franche-Comté

Alice ORANGE | Membre du Bureau | Festival de Sablé

Benoît THIEBERGIEN | Membre du Bureau | Détours de Babel

 

Philippe TOUSSAINT | Membre du CA avec délégation aux Relations européennes | Septembre Musical de l’Orne

 

Sylvie BRÉLY | Membre du CA | Festival de Royaumont

Julien CARON | Membre du CA | Festival de la Chaise-Dieu

Dominique DELORME | Membre du CA | Les Nuits de Fourvière

Michaël DIAN | Membre du CA | Festival de Chaillol

Michel LETHIEC | Membre du CA | Festivals Pablo Casals de Prades

Maria-Carmela MINI | Membre du CA | Latitudes Contemporaines

Odile PRADEM-FAURE | Membre du CA | Festival de Saintes

Nathalie RAPPAPORT | Membre du CA | Festival de Saint-Denis

David THÉODORIDÈS | Membre | Sinfonia en Périgord

 

Muriel COUTON | Directrice
Flore CHAPUIS | Chargée de mission

les chiffres clés

  • Des milliers d’emplois créés dans les domaines artistiques, de l’administration, la technique et la communication bénéficiant largement aux intermittents du spectacle

  • Plus de 70 millions d’euros de recettes propres dégagées

  • Plus de 20 millions d’euros de biens et services achetés auprès des entreprises locales

  • Près de 30 000 engagements d’artistes invités comprenant 2/3 d’artistes français

  • Près de deux millions de spectateurs accueillis

  • Plus de 3400 spectacles représentés soutenus par les collectivités territoriales, l’Etat et le mécénat

/ 6