Suivez-nous sur...
Partage
Vous êtes ici
>
>
Découvrir nos Festivals de musique et du spectacle vivant

DÉCOUVRIR NOS FESTIVALS DE MUSIQUE ET DU SPECTACLE VIVANT

Les Musicales de Normandie

du 01/07/2018 au 30/08/2018

Chers festivaliers,


Rendez-vous musical estival devenu incontournable, Les Musicales de Normandie vous feront voyager en 2018 dans l’espace et le temps.


Avec 25 concerts dans 20 lieux patrimoniaux remarquables de Normandie, il sera à nouveau possible d’entendre les plus grands artistes de la scène internationale et de découvrir de talentueuses révélations.


En 2018, le festival continuera d’explorer ses trois axes de programmation : la musique vocale, le répertoire romantique français et les échanges entre les musiques européennes et les musiques du monde. C’est donc une programmation riche et éclectique que nous vous proposons, en connexion permanente avec l’histoire patrimoniale de la Normandie.


Parmi les temps forts, citons entre autres la venue pour la première fois dans le festival du Quatuor Ebène, de la Compagnie La Tempête, de La Chimera dirigé par Eduardo Egüez et de l’ensemble Correspondances dirigé par Sébastien Daucé.


Nous accueillerons également l’ensemble vocal Aedes et l’orchestre Les Siècles dirigés par Mathieu Romano dans l’humaniste Requiem de Fauré, l’ensemble ZENE, Les Musiciens de Saint-Julien, La Petite Symphonie et de nombreux jeunes solistes lyriques français (Lucile Richardot, Enguerrand de Hys, Adèle Charvet, Jenny Daviet, Asa Jünesjö)…


Nous commémorerons également en 2018 plusieurs anniversaires : évidemment celui de la fin de la première guerre mondiale, mais également le centenaire de la disparition de Claude Debussy (nous fêterons le compositeur à Pourville-sur-Mer, où il a régulièrement séjourné) et le 350ème anniversaire de la naissance de François Couperin. Vous retrouverez ces trois fils rouges à plusieurs reprises dans la programmation.


En espérant vous retrouver nombreux cet été !


Enrique Thérain
Président

  • Enrique Thérain, Président
  • Mathilde Hellot, administratrice
  • Florent Paillart, chargé de communication

dimanche 01 juillet 2018

  • 18h00 > Veules-les-Roses - Salle Michel Frager
  • Singin’ in the rain : The Origins

Spirit of Chicago Orchestra
Scott EMERSON, chant

Le Spirit of Chicago Orchestra, orchestre de danse
des années folles, vous offre l’occasion de revivre
la revue musicale Singin’ in the rain telle qu’elle
était donnée dans les années 1920-30. Grâce aux
arrangements originaux des principales chansons
de films de l’époque, édités et joués par l’orchestre
de la radio CBS de New York, et récemment
redécouverts, l’orchestre vous promet une soirée
digne de Broadway !

Avec :
Jérôme ETCHEBERRY, Hervé MICHELET & Olivier
DESPLEBIN, Trompettes - Pierre GUICQUERO & Bruno
DURAND, Trombones - Bertrand TESSIER, Stéphane CROS,
Laurent DEHORS & Dominique MANDIN, Saxophones -
Raphael DEVER, Contrebasse/Tuba - Rémi OSWALD, Banjo
et guitare - Bastien STIL, piano - Jean-

mardi 03 juillet 2018

  • 20h30 > Cany-Barville - Salle du Bailliage de Caux
  • Duo basson - accordéon

Entre Orient & Occident
BACH / BERTOLI / TELEMANN / HOSOKAWA
Marie-Andrée JOERGER, accordéon
Antoine PECQUEUR, basson

Après avoir joué au sein de l’ensemble Linea un
programme d’oeuvres d’Alberto Posadas dans le
cadre du Festival Musica, Marie-Andrée Joerger et
Antoine Pecqueur se sont lancés dans la création
d’un duo accordéon et basson.
Ils ont imaginé un programme mêlant des oeuvres
baroques et contemporaines, de compositeurs
occidentaux et orientaux. Autant de dialogues
qui font écho à la rencontre entre l’accordéon
et le basson, un mariage de sonorités inédites.
Dans les pièces baroques, l’accordéon offre un
continuo enveloppant, harmonique, d’une modernité
singulière. Et dans les pièces contemporaines, les
deux instruments rivalisent de virtuosité, d’effets,
pour parfois se fondre dans les registres graves et
devenir indiscernables. La musique contemporaine
possède alors un souffle presque ancestral. Un
voyage de l’intime qui interroge le rapport au temps
et à l’espace.

vendredi 03 août 2018

  • 20h30 > Varengeville-sur-Mer - Salon du Bois des Moutiers
  • Aimer à perdre la raison


Ayònis
Enguerrand DE HYS, ténor
Paul BEYNET, pianiste
Élodie ROUDET, clarinettiste

De L’Elixir d’amour de Donizetti à La valse des
lilas de Michel Legrand, d’Aimer à perdre la
raison de Jean Ferrat aux Chemins de l’amour
de Poulenc, c’est à un parcours intime, subtil,
poétique et toujours imprévu que nous convient,
la voix du ténor Enguerrand de Hys, le souffle de la
clarinettiste Élodie Roudet et les doigts du pianiste
Paul Beynet. Trois artistes issus du Conservatoire
National Supérieur de Musique de Paris mais qui
ont aussi croisé d’autres disciplines et ainsi enrichi
leurs itinéraires. Trois personnalités qui font corps
et glissent comme par enchantement d’un univers
à l’autre.
En partenariat avec le Théâtre Impérial de
Compiègne

samedi 04 août 2018

  • 15h00 > Varengeville-sur-Mer - Salon du Bois des Moutiers
  • Fantastique mer


Un voyage vers les rivages du nord
ELGAR / SIBELIUS / GRIEG / STENHAMMAR
Asa JÜNESJÖ, mezzo-soprano
Yann ZARZELLI, piano

Asa Jünesjö et Yann Zarzelli nous emmènent en
voyage sur les rivages de la mer du Nord. Après les
magnifiques Sea Pictures du compositeur anglais
Elgar, la chanteuse suèdoise nous fera découvrir
trois cycles de mélodies du finlandais Sibelius, du
suédois Stenhammar et du norvégien Grieg.
La musique scandinave est relativement peu
connue en France et recèle pourtant de nombreux
trésors, d’une très grande poésie.

  • 20h30 > Varengeville-sur-Mer - Musée Michel Ciry
  • « Se jeter à l’eau »


DEBUSSY, La Mer (transcription Y. Ollivo)
FAURÉ, Barcarolles
ROPARTZ, 3e nocturnes
DUTILLEUX, Choral et Variations
Aline PIBOULE, piano

Artiste remarquée pour ses qualités artistiques
alliant une puissante énergie à une extrême
sensibilité, Aline Piboule défend avec la même
conviction tous les répertoires pianistiques allant
de Bach aux compositeurs d’aujourd’hui. Pour
commémorer le centenaire de la mort de Debussy,
Aline Piboule jouera une transcription de La Mer
pour deux mains par Yann Ollivo.
« Aline Piboule affirme une autorité et une science
du clavier dont il faudra se souvenir. »
Michel Le Naour

dimanche 05 août 2018

  • 17h00 > Varengeville-sur-Mer - Salon du Bois des Moutiers
  • Aux pays où se chante la poésie


DEBUSSY, Chansons de Bilitis
RAVEL, Cinq mélodies populaires grecques
DELAGE, Quatre poèmes hindous
DUPARC, La vie antérieure,
DUPARC, L’invitation au voyage
AUBERT, Les poèmes arabes
Adèle CHARVET, mezzo-soprano
Florian CAROUBI, piano

Nous avons le plaisir d’accueillir pour la première
fois dans Les Musicales de Normandie la mezzosoprano
Adèle Charvet ! Cette jeune chanteuse très
prometteuse est l’une des révélations de 2017 :
elle a remporté le prestigieux prix « Yves Paternot »
au festival de Verbier et a fait ses débuts à Covent
Garden au sein de la production de Carmen en
février-mars 2018.
Avec Florian Caroubi, ils nous proposent un
magnifique programme de mélodies françaises à
la charnière des 19e et 20e siècles. Un programme
sur mesure pour le salon de musique du Bois des
Moutiers !

dimanche 12 août 2018

  • 18h00 > Pourville-sur-Mer - Chapelle
  • Autour de la Sonate pour flûte, alto & harpe Debussy : 1918 - 2O18


Gionata SGAMBARO, flûte
Carole DAUPHIN, alto
Valeria KAFELNIKOV, harpe
Jenny DAVIET, soprano

Pour commémorer le centenaire de la disparition de Claude Debussy, Les Musicales de Normandie
organisent en partenariat avec la ville d’Hautot-sur-Mer une journée Debussy à Pourville-sur-Mer.
C’est dans cette petite station balnéaire que Debussy séjournait régulièrement (les fameuses photos cidessus
sont prises à Pourville-sur-Mer). Il y a composé un grand nombre d’oeuvres, dont sa Sonate pour
flûte, alto et harpe que nous donnerons sur instruments d’époque.

lundi 13 août 2018

  • 20h30 > Fécamp - Palais Bénédictine
  • L’empire des mers


Musiques de Haydn, Beethoven, chansons
de La Landelle & chansons populaires
La Petite Symphonie
Daniel ISOIR, pianoforte
Arnaud MARZORATI, chant

Vaste épopée recouvrant plusieurs siècles que celle
de l’Empire des Mers... Les marins, les matelots,
les corsaires, les mousses se racontent à travers
leurs chansons. De belles mélopées initiatiques
où tout parle et tout chante sur le navire qui
mène jusqu’à l’au-delà d’un Nouveau Monde. Les
Lunaisiens et La Petite Symphonie se réunissent
autour de ce beau thème si poétique et pourtant si
historique : La chanson maritime. Chose étonnante,
Haydn et Beethoven sont de l’aventure, puisqu’ils
s’essayèrent aussi à mettre en musique les paroles
de capitaines au long cours...
Toutes ces musiques sont enivrantes ! Et la chope
du cabaret accompagne la voix tonitruante du
marin qui entonne sa plus belle aventure : celle de
l’Empire des Mers...

Avec le soutien de l’ODIA Normandie / Office de
Diffusion et d’Information Artistique de Normandie

mardi 14 août 2018

  • 20h30 > Fécamp - Église Saint-Étienne
  • Quatuor Ébène


BEETHOVEN, quatuor à cordes op. 18 n° 5
FAURÉ, quatuor à cordes op. 121
BEETHOVEN, quatuor à cordes n° 9 op. 59
Pierre COLOMBET, violon
Gabriel LE MAGADURE, violon
Marie CHILEMME, alto
Raphäel MERLIN, violoncelle

Le Quatuor Ébène est sans doute le plus grand quatuor
français d’aujourd’hui. Il joue régulièrement sur les
plus grandes scènes internationales… Une passion,
une tension, une ascension qui enthousiasment le
public depuis 1999. Après le Carnegie Hall de New
York et le Wigmore Hall de Londres, ils s’arrêtent
en Normandie ! Trois grands quatuors : deux de
Beethoven, le quatuor op. 18 n°5, hommage explicite
à Mozart puis le neuvième, le plus puissant et le plus
enjoué des quatuors Razumovsky. Entre les deux, le
quatuor de Fauré qui, tellement écrasé par l’oeuvre
de son aîné, n’osa aborder ce genre musical qu’à
l’approche de ses quatre-vingts ans.

mercredi 15 août 2018

  • 20h30 > Fécamp - Église Saint-Étienne
  • Nevermind


COUPERIN, Les Nations - La Piémontoise
JACQUET DE LA GUERRE, Suonata IV.a en sol mineur
RAMEAU, Pièces de Clavecin en Concerts - Premier Concert
MARAIS, Suites pour le coucher du Roy - Suite IV en Si Bémol Majeur
JACQUET DE LA GUERRE, Suonata I.a en Si bémol Majeur
Robin PHARO, viole de Gambe
Anna BESSON, flûte
Louis CREAC’H, violon
Jean RONDEAU, clavecin

Le claveciniste star Jean Rondeau et les formidables musiciens de Nevermind évoquent dans ce concert
scintillant les fêtes galantes de la France baroque. Jean-Philippe Rameau a suivi le modèle d’Élisabeth
Jacquet de la Guerre en écrivant des oeuvres pour clavecin avec accompagnement de violon et de viole de
gambe. Dans Les Nations de François Couperin, des sonates à trio dans le style de Corelli se muent en suites
chaloupées dans le style français.

Tout est permis aux meilleurs amis du monde. Ils s’écoutent avec confiance, se répondent avec bienveillance,
composent avec la résonance du clavecin, rebondissent largement sur ses appuis. Ces quatre là aiment plus
que tout se lover dans les mouvements lents. Leur jeunesse heureuse, qui doit d’avantage à la Comtesse
de Ségur qu’aux Liaisons dangereuses, jouit d’une virtuosité fusionnelle [...]. La forte séduction de Nevermind
prend celui de laisser l’auditeur en béatitude devant le vernis d’un objet somptueux [...]. Diapason

jeudi 16 août 2018

  • 20h30 > Fécamp - Église Saint-Étienne
  • Ensemble Correspondances

Perpetual Night
Sébastien DAUCÉ, direction
Lucile RICHARDOT, alto

Distingué par de multiples récompenses internationales pour ses récents enregistrements et concerts,
l’ensemble Correspondances est LA révélation de ces dernières années.
Délicieuse mélancolie ! La circulation des artistes comme des souverains entre la France et l’Angleterre au
17e siècle a permis d’affirmer outre-Manche des genres extrêmement originaux : premiers récitatifs, grands
airs de Mask, « scènes » dramatiques constituent un riche terrain d’expérimentations préparant la naissance
du semi- opéra... Sébastien Daucé propose d’explorer cet art vocal anglais en offrant un programme taillé sur
mesure à l’une des voix les plus fascinantes d’aujourd’hui : Lucile Richardot, au coeur de l’écrin de l’ensemble
Correspondances, lie avec subtilité musique, amour, nuit et mélancolie.

vendredi 17 août 2018

  • 20h30 > Caudebec-en-Caux - Église
  • SCARLATTI, stabat mater

Ensemble Zene
Bruno KELE-BAUJARD, direction

C’est à l’initiative de Bruno Kele-Baujard que
l’ensemble ZENE voit le jour (ZENE se prononce
[zɛnɛ] et signifie musique en hongrois). Cet
ensemble à effectif variable réunit en son sein de
jeunes chanteurs et instrumentistes professionnels
issus des plus grands conservatoires européens.
Essentiellement dévolu aux oeuvres pour voix
solistes, ZENE s’illustre particulièrement dans le
répertoire baroque italien. Pour leur premier concert
dans Les Musicales de Normandie, l’ensemble
exécutera le chef d’oeuvre de Domenico Scarlatti, le
Stabat Mater à 10 voix. Des motets de Schütz et
Purcell complèteront ce magnifique programme de
musique ancienne.

samedi 18 août 2018

  • 20h30 > Vatteville-la-Rue - Église
  • François Couperin à deux clavecins

François Couperin à deux clavecins
COUPERIN, Le parnasse
ou l’Apothéose de Corelli
COUPERIN, Apothéose de Lully
Olivier BAUMONT, clavecin
Béatrice MARTIN, clavecin
Thibaut ROUSSEL, théorbe
Emmanuel PLEINTEL, récitant

Un concert pour célébrer le 350e anniversaire de la
naissance de François Couperin avec les virtuoses
du clavecin Olivier Baumont et Béatrice Martin !
En 1724, paraissent à Paris Les Goûts-réunis ou
Nouveaux Concerts à l’usage de toutes les sortes
d’instrumens de Musique augmentés d’une grande
Sonate en Trio intitulée Le Parnasse ou L’Apothéose
de Corelli. L’année suivante, en 1725, paraissent
également à Paris un Concert instrumental sous le
titre d’Apothéose Composé à la mémoire immortelle
de l’incomparable Monsieur de Lully. L’auteur de
ces deux ouvrages est François Couperin (1668-
1733), organiste du roi depuis décembre 1693. Ces
deux Apothéoses représentent l’un des sommets
de la musique instrumentale française du début du
règne de Louis XV.

dimanche 19 août 2018

  • 18h30 > Jumièges - Ruines de l'Abbaye
  • Du classique au jazz

BACH / VIVALDI / DE FALLA / PAGANINI
GRAPPELLI / PARKER / LAGRENE
REINHARDT / JOBIM
François SALQUE, violoncelle
Vincent PEIRANI, accordéon

De la musique classique ils ont gardé la rigueur et
le panache. Du jazz et des musiques traditionnelles
ils ont nourri leur imaginaire. Des musiques
actuelles ils ont cultivé la richesse des timbres et
l’envoûtement sonore. Tissant des passerelles
insoupçonnées entre les musiques savantes et
improvisées, François Salque et Vincent Peirani
nous offrent un concert somptueux, mettant au défi
l’apparente nudité des instruments par la richesse
de l’invention.

mercredi 22 août 2018

  • 20h30 > Villequier - Église
  • Journal romantique

Hommage à Juliette Drouet & Victor Hugo
BERLIOZ / CHOPIN / LISZT / FAURÉ
Carole DAUPHIN, alto
Eriko MINAMI, piano
Flannan OBÉ, récitant

Ce qui reste légendaire de la correspondance
de Victor Hugo et Juliette Drouet, ce sont les
18000 lettres que la femme de l’ombre aura
écrites au génial écrivain. Cinquante années de
correspondance dans laquelle elle décrit son amour
incommensurable pour Hugo, mais également
la jalousie intolérable de son amant et tous les
sentiments contradictoires de la passion qui la
dévore : « Si grand que vous soyez, j’ai de l’amour
par-dessus votre tête ». Les grands compositeurs
contemporains de Victor Hugo dont Berlioz, qui
louait le génie de l’écrivain, mais également Saint-
Saëns, qui écrivit des mélodies sur les poèmes de
Hugo ou encore Chopin et Liszt qui fréquentaient
les salons littéraires, se font l’écho romantique et
fulgurant de ces lettres.

jeudi 23 août 2018

  • 20h30 > Rouen - Chapelle Corneille
  • VIVALDI, les quatre saisons

LE QUATTRO STAGIONI, LA TEMPESTA DI
MARE, IL GARDELLINO, LA NOTTE
Les Musiciens de Saint-Julien
François LAZAREVITCH, direction

Inspirés par l’adaptation pour musette de Nicolas
Chédeville des Quatre Saisons, François Lazarevitch
et Les Musiciens de Saint-Julien insufflent à six
concertos de Vivaldi aux programmes naturalistes
une énergie réjouissante et en ravivent les couleurs.
L’originalité et l’alternance spectaculaire des
instruments solistes - tous joués par François
Lazarevitch - entraînent la première métamorphose
de ces Quatre Saisons atypiques : au Printemps
revient la musette, requise par la version fantaisiste
et néanmoins exigeante imaginée par Chédeville
en 1739, tandis qu’aux trois autres concertos,
adaptés d’après les originaux pour cordes, sont
dévolues flûtes à bec et traversière. Ces variations
de timbres, leur vélocité et leur inventivité défient
toutes les subtilités de la nature contrastée pensée
par Vivaldi.

Avec le soutien de l’ODIA Normandie / Office de
Diffusion et d’Information Artistique de Normandie

vendredi 24 août 2018

  • 20h30 > Saint-Martin du Vivier - Église
  • TELEMANN, fantaisies

François LAZAREVITCH, flûtes

Les 12 Fantaisies pour flûte seule de Georg Philipp
Telemann (1681-1767) sont un pilier du répertoire
baroque pour flûte seule. Une musique pétillante et
inventive, entre improvisation, contrepoint et airs de
danse. François Lazarevitch, virtuose de la flûte et
artiste associé aux Musicales de Normandie a reçu
toutes les plus grandes récompenses pour son
enregistrement de ces fantaisies chez Alpha.
« Acteur fervent de la réunion des goûts allemand,
italien, français et polonais, Telemann couvre
tous les genres, les styles nationaux et les styles
d’écriture de son temps. » François Lazarevitch

dimanche 26 août 2018

  • 17h00 > Rouen - Chapelle Corneille
  • FAURÉ, Requiem

FAURÉ, Requiem
POULENC, Litanies à la Vierge noire
POULENC, Quatre prières de Saint-François d’Assise
DEBUSSY, Trois chansons de Charles d’Orléans
POULENC, Messe en Sol
FAURÉ, Requiem
Les Siècles
Ensemble Aedes
Mathieu ROMANO, direction

Nous sommes très heureux de retrouver Mathieu Romano et l’un des plus beaux choeurs français avec un
orchestre de renommée internationale, habitué du festival et fondé par François-Xavier Roth : Les Siècles.
Les deux phalanges nous offrent ici un aperçu de la période charnière entre les derniers feux du romantisme
tardif et l’émergence du style « moderne », avec plusieurs oeuvres majeures de Poulenc et l’extraordinaire
Requiem de Fauré. Il sera donné ici dans sa version originale de 1893, sur les instruments d’époque.
Un programme profondément lumineux, apaisé et humaniste !

lundi 27 août 2018

  • 18h00 > Rouen - Chapelle Corneille
  • Juifs et trouvères

Chansons juives du 13e siècle en ancien français et hébreu
Ensemble Alla Francesca
Brigitte LESNE, chant, harpe-psaltérion, percussions & codirection
Pierre HAMON, flûtes & codirection
Lior LEIBOVICI, chant
Vivabiancaluna BIFFI, vièle à archet
Michaël GRÉBIL, luth, cistres, chant, percussions

Ce programme ressuscite tout un univers culturel, où la langue d’oïl et l’hébreu sont intimement mêlés. Dans
le Nord de la France, à la fin du 13e siècle, les chansons des communautés juives utilisent les mélodies des
trouvères qui leur sont contemporaines. Elles nous ont été transmises en alphabet hébraïque. L’ensemble
Alla Francesca et Brigitte Lesne ont effectué un magnifique travail de recherche musicologique et redonnent
vie à ces chansons, sur instruments d’époque.
A l’occasion de la prochaine réouverture après restauration de la « Maison Sublime » de Rouen, le plus ancien
monument juif conservé sur le territoire français, le Musée des Antiquités propose la première exposition
jamais consacrée, en France comme à l’étranger, à la vie intellectuelle et la culture juives du Moyen-Âge.
Exposition du 25 mai au 16 septembre 2018 : Savants et croyants, les juifs d’Europe du Nord au Moyen-Age

  • 21h00 > Rouen - Chapelle Corneille
  • L’amoureus tourment

Guillaume DE MACHAUT
Marc MAUILLON, voix
Vivabiancaluna BIFFI, vièle
Pierre HAMON, flûtes, tambours,
cornemuse & direction

Chanter et interpréter le premier lai de Guillaume
de Machaut « Loyauté que point ne delay » dans
son intégralité, c’est d’abord se confronter à l’art
lyrique médiéval dans sa forme la plus élevée,
c’est chercher un équilibre entre d’une part un
état d’hypnose né de la répétition d’une mélodie
sublime, discrètement ornée et, d’autre part le
renouvellement incessant de l’harmonie entre la
poésie et la musique ; mais c’est plus que cela, car
si Machaut est sans conteste le plus grand poète
et le plus grand compositeur français du 14e siècle,
il nous permet ici, interprètes comme auditeurs, de
faire une véritable expérience intérieure sur la force
et la magie du temps, sur le sentiment du sacré
dans l’art poétique et musical de l’amour courtois.

mardi 28 août 2018

  • 20h30 > Petit-Quevilly - Chapelle Saint-Julien
  • Les pléiades, sextuor à cordes

SCHÖNBERG, La nuit transfigurée
BEETHOVEN, Symphonie pastorale

La Symphonie Pastorale de Beethoven (1808)
et Verklärte Nacht de Arnold Schönberg (1899)
sont deux oeuvres musicales majeures chacune
à l’extrémité de l’arc romantique que le 19e siècle
a construit et sont reliées par deux thèmes forts :
nature et modernité. Avec la Symphonie Pastorale,
Beethoven décrit les sentiments profonds que
la Nature inspire à l’Homme. Dès la parution de
l’oeuvre, Michael Gotthard Fischer (1773-1829),
organiste et compositeur, livre sa transcription pour
sextuor à cordes au public des salons d’Europe.
Arnold Schönberg choisit la formation du sextuor
à cordes pour ses qualités propres : trois duos
d’instruments (deux violons, deux altos, deux
violoncelles) se déploient dans l’écriture faite de
combinaisons nouvelles et sophistiquées.
Illustrant le poème de Richard Dehmel (1886-1920),
« Verklärte Nacht », extrait du recueil « La femme
et le monde », Arnold Schönberg compose un chef
d’oeuvre incroyable qui se révèle une peinture des
tourments humains ; la Nature en est le théâtre.

mercredi 29 août 2018

  • 20h30 > Rouen - Chapelle Corneille
  • Paroles à l’absent

FAURE / MESSAGER / SEVERAC / DUPARC / CAPLET / CHAUSSON / RAVEL / BOULANGER
LA TEMPÊTE
Quatuor ZAÏDE
Anne-Lise HEIMBURGER, récitante
Simon-Pierre BESTION, direction
D’après le cycle de poèmes de Jean‑Frédéric Aubry (1882‑1950) « Paroles à l’absente »,
mis en musique par André Caplet en 1908.

Compagnie vocale et instrumentale, La Tempête est la révélation de ces dernières années. La proposition
de la compagnie est centrée sur l’immersion sensorielle du spectateur, la recherche d’un moment propre
à chaque rencontre entre un lieu, des artistes et un public et trouvant sa source dans l’écriture et l’esprit
des oeuvres qu’elle interprète. La Tempête questionne ainsi sans cesse la forme du concert, offrant des
performances spatialisées ou mises en scène, en collaborant avec d’autres disciplines.
« Paroles à l’absent » est un émouvant hommage à la création musicale française du début du 20e siècle
jusqu’à la fin de la Grande Guerre. Le programme retrace l’esprit et les préoccupations d’une époque
où tranquillité et douceur se mêlent paradoxalement à la menace et à l’inquiétude. Des oeuvres rares et
poignantes pour voix de femmes, quatuor à cordes et piano.

jeudi 30 août 2018

  • 20h30 > Rouen - Chapelle Corneille
  • Gracias a la vida

Gracias a la vida
Du baroque des missions jésuites au folklore latino-américain
Barbara KUSA, soprano
Mariana REWERSKI, mezzo-soprano
Luis RIGOU, flûtes andines
Margherita PUPULIN, violon
Sabina COLONNA-PRETI, Lixsania FERNANDEZ, Maria Alejandra SATURNO,
Carolina EGÜEZ, violes de gambes
Carlotta PUPULIN, harpe
Leonardo TERUGGI, contrebasse
Juan José FRANCIONE, charango
Eduardo EGÜEZ, guitares & direction artistique

La présence espagnole en Amérique du Sud ne tarda guère à susciter un syncrétisme musical absolument
fascinant, notamment à l’époque baroque, dont on a récemment redécouvert les prodigieuses richesses et
qui influe directement sur les pratiques musicales actuelles. La Chimera nous propose de parcourir trois
siècles de musique en Argentine, traçant une filiation évidente entre les pièces scintillantes en langue guaraní
de l’époque baroque et les chansons populaires célèbres de Violeta Parra, Mercedes Sosa ou Victor Jara.
Une soirée de clôture brillante aux couleurs de l’Argentine !

renseignements

Les Musicales de Normandie
54, avenue Gustave Flaubert – 76 000 Rouen
07 61 24 70 41 / 09 53 23 27 58
musicales.normandie@gmail.com
www.musicales-normandie.com

tarifs

Plein 15€
Réduit 12 € : Étudiants, demandeurs d’emploi (sur présentation d’un justificatif) & abonnés.
Gratuit pour les moins de 18 ans.

Tarifs spécifiques :
Concerts de la Côte d’Albâtre :
Plein 10€ / Réduit 8€ : Étudiants, demandeurs d’emploi (sur présentation d’un justificatif) & abonnés.
Gratuit pour les moins de 18 ans.

acces

http://www.musicales-normandie.com

AUTOUR DU FESTIVAL - VISITES

 

Cette année encore, le festival Les Musicales de Normandie propose de visiter les monuments qui font la richesse de la Normandie.

Attention, les places sont limitées et la réservation est obligatoire !
Inscriptions par téléphone au 07 61 24 70 41 / 09 53 23 27 58 ou par mention des manifestations qui vous intéressent au bas de votre feuillet de réservation. Les visites payantes sont à régler le jour même.

| Samedi 4 août
Visite du Musée Michel Ciry à 17h (durée : 1h) - tarif : 3€

| Dimanche 12 août
Journée Debussy - Pourville-sur-Mer, à 16h
Rencontre avec les artistes et conférence sur la Sonate pour flûte, alto et harpe en partenariat avec la Fondation Royaumont

| Mardi 14 août
Visite guidée du Musée des Pêcheries - Fécamp, à 15h (durée : 2h) Visite avec accès réservé aux vestiaires et au bureau de l’armateur - Rendez-vous dans le hall d’accueil du Musée au 3 quai Capitaine Jean Recher

| Mercredi 15 août
Visite guidée du patrimoine fécampois - Fécamp, à 15h - Option 1 : visite des blockhaus + diaporama (durée : 1h30) Option 2 : option 1 + visite du supposé « hôpital militaire allemand » (durée : 2h30) Prévoir chaussures de marche et vêtements chauds - Rendez-vous devant le sémaphore du Cap Fagnet

| Jeudi 16 août
Visite guidée : les vitraux de l’Eglise Saint-Etienne à Sarkis - Fécamp, à 15h (durée 2h) Visite autour des vitraux de l’Église Saint-Étienne et du travail de l’artiste Sarkis actuellement exposé au Musée des Pêcheries. Rendez-vous devant l’Église Saint-Étienne, place Saint-Étienne

| Mercredi 22 août
Visite commentée du Musée Victor Hugo - Villequier, à 16h30 (durée 1h) - 2€ sur réservation auprès du festival
Visite libre du musée entre 10h -12h30 et 14h-18h

| Dimanche 26 août
Visite guidée - Rouen, à 14h30 (durée 1h30)
Rouen secret : le quartier Saint-Nicaise
Avant de vous plonger dans le décor baroque de la Chapelle Corneille pour un concert du festival, venez découvrir le quartier qui l’entoure. (départ fontaine Sainte-Marie et arrivée à la Chapelle Corneille)

| Lundi 27 août
Visite guidée de l’exposition Savants et Croyants - Musée des Antiquités de Rouen à 11h, 13h30, 14h30, 15h30 et 16h30 (durée 1h) - tarif : 3 € 50 (règlement au Musée des Antiquités le jour même)
Visite libre de l’exposition Savants et Croyants aux horaires habituels du Musée : du mardi au samedi de 10h à 12h15 et de 13h30 à 17h30 et le dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h

Visite libre offerte pour l’achat d’une place de concert « Juifs et trouvères » du 27 août

Téléchargements

Festival(s) à proximité

Vous aimerez aussi...