empreinte sociale et territoriale

SoFEST! cherche à connaître les effets durables des festivals du spectacle vivant sur les territoires et la socièté, au-delà de leur contribution artistique.

Y. Raymond

Comment ces formes éphémères de programmation génèrent-elles un substrat fertile pour enrichir les territoires d’apports distinctifs ? 

Dans un contexte de mutations profondes de la société, quelle est leur utilité sociale ?

 

Les politiques culturelles sont en pleine refondation à la suite des différentes réformes territoriales (régions, métropoles et nouveaux périmètres des établissements publics de coopération intercommunale...). Des questions cruciales quant à l’indépendance et la diversité artistiques se posent face au phénomène de concentration dans le secteur.

 

Cette étude, unique par son envergure et sa méthodologie, apporte un éclairage concret sur la capacité des festivals à participer au développement des territoires.

 

L’étude SoFEST!, initiée et coordonnée par France Festivals, est le fruit d’une coopération étroite entre une équipe de recherche, co-dirigée par Emmanuel Négrier et Aurélien Djakouane, des réseaux régionaux et nationaux de festivals (le Collectif des festivals, De Concert !, Fédération des Festivals de Chanson Francophone) ainsi que des agences régionales (Grand Est et Occitanie). Des partenaires accompagnent la dynamique du projet : le DEPS (Département des études et de la prospective du ministère de la Culture), la Sacem et le Crédit Coopératif.

 

La recherche SoFEST ! développe plusieurs méthodes adaptées à chacun des 5 volets.

 

Son principe général est de réunir les bénéfices d’une approche quantitative (enquête par voie de questionnaire auprès de spectateurs, bénévoles, festivals) et les mérites d’une approche qualitative (entretiens, observations in situ, analyses de discours et d’images). L’équipe réunie par Emmanuel Négrier (CEPEL- CNRS Université de Montpellier) et Aurélien Djakouane (SOPHIAPOL, Université Paris Nanterre) comprend une dizaine de chercheurs provenant des disciplines nécessaires au succès de l’entreprise : science politique, sociologie, économie, information et communication.

 

SoFEST ! en chiffres :

30 000 questionnaires spectateurs collectés

2 000 bénévoles répondants

13 régions

14 partenaires

+ de 240 festivals du spectacle vivant analysés

+ de 100 entretiens et observations in situ